les outils de l'expat

Vous partez à l’étranger? Pour quelques jours ou plus longtemps? Et vous vous posez une tonne de questions?

Vous cherchez des idées pour la langue, les rencontres? Vous êtes au bon endroit! Cet article vous donnera quelques astuces pour vous faciliter la vie à l’étranger et plus particulièrement à Munich.

 

Je suis de retour avec un nouvel article! Aujourd’hui je vais vous parler outils! Outre les outils indispensables au montage de meubles Ikea, ce que j’ai pratiqué intensivement ces dernières semaines💪🏻🛠 😉 il existe des outils indispensables pour faciliter la vie de l’expat, petit tour d’horizon:

Internet 🖥📱

Bonne nouvelle, comme vous utilisez votre smartphone en France, vous avez maintenant la possibilité de l’utiliser en Europe car le “roaming” est désormais inclus dans votre forfait. Si vous êtes en dehors de l’Europe, trouver une puce avec de la data doit faire partie de votre priorité! Pourquoi? Et bien tous ces outils sont sur le net et accessibles depuis votre smartphone et ils vont beaucoup faciliter votre quotidien.
Ce que je vous recommande en tout premier bien sûr pour répondre à toutes vos questions, c’est Google, mais pas toujours évident de trouver sa réponse parmi ce flot d’informations. Vous pouvez donc utiliser d’autres outils et le premier auquel je pense est Facebook.

Facebook

facebook

Quand j’ai su que je partais à Munich, la première chose que j’ai faite a été de rechercher des groupes Facebook. Comme la plupart des expats je ne suis pas fan de communautarisme mais finalement la meilleure source d’information c’est les copains qui ont vécu la même chose avant nous. Donc j’ai commencé par m’inscrire sur “Français à Munich” puis “parents à Munich” puis “Munich nanas”. Lorsque l’on commence à s’inscrire à un groupe, les autres en rapport sont suggérés (merci fb de me faire gagner du temps 👍🏻) et j’ai élargi la communauté aux expats. J’ai donc intégré “Munich – International friends” ou encore “Parents in Munich”.

La première chose que j’y ai faite c’est parcourir les posts et regarder les nouveaux commentaires passivement. J’y ai appris avant même de partir que se loger et faire garder ses enfants en bas âge ne sont pas une mince affaire… J’y ai appris aussi très rapidement que les allemands sont fans de chansons festives du type “Et on fait tourner les serviettes, comm’des petites girouettes…🎼” (Merci P. Sébastien), qu’on peut y trouver des boulangeries françaises apparemment excellentes et que les allemands ne rigolent pas avec la taxe religieuse. Bref une foule d’informations que je n’aurais pas cherché de premier abord mais qui me permettent de me familiariser avec la culture locale.
Vous avez la possibilité de chercher dans les posts pour une réponse précise et si vous n’avez pas déjà la réponse, postez, la communauté vous répondra rapidement!!
J’ai même fini par créer mon propre groupe local afin de réunir les gens de ma petite ville. 😊

Ça vous permettra aussi de faire des rencontres en proposant des rendez-vous avec des personnes partageant vos centres d’intérêts (le tricot par exemple…)

Instagram

instagram

Instagram montre souvent de très jolies photos, mais ça peut être un super outil pour le tourisme.
En effet, chaque poste est complété par des #. Ces hashtags sont des mots-clés qui vont décrire l’image. J’ai donc fait une recherche avec les #Munich #Bavière, etc. pour voir ce qu’il y avait à découvrir dans le coin. Les spots intéressants des grandes villes sont souvent très facile à trouver sur le net, pour ce qui est de la campagne c’est autre chose. Les images que j’ai trouvées m’ont permis de voir qu’il y avait de très beaux lacs vers chez moi, des petites villes sympas, des stations de ski… et égarements des petits restos et cafés sympas.

Internet regorge aussi d’infos mais elles sont souvent en allemand, comme par exemple le site internet de votre ville ou de votre région. La solution est dans les lignes suivantes.

Google traduction

Google, dans son navigateur, à mis en place un outils très pratique pour moi qui ne parle pas l’allemand. Le traducteur automatique de pages ! J’arrive sur un site en allemand et hop il se traduit en français.
Pour ça vous devez activer la traduction automatique en allant dans les paramètres (3 petits points > paramètres > paramètres de contenu > Google traduction) et tout se traduit comme par magie.

Certes, il s’agit de Google traduction et il est de notoriété publique que c’est souvent approximatif mais ça fait le job et ça permet d’être plus autonome!
Autre fonctionnalité utile de Google traduction, la traduction de documents à partir de photos. Google détecte le texte, vous permet de sélectionner le ou les mots que vous souhaitez traduire en passant dessus avec votre doigt et les traduis -t lorsque vous relâchez. Pour la qualité on repassera mais c’est utile pour les notices, les menus dans les restos, les documents administratifs, …

Mais si vous Recherchez un traducteur performant je vous conseille celui qui suit.

DeepL

C’est un traducteur intelligent qui utilise les ressources internet pour s’améliorer et ça fonctionne!
Je m’en sers pour traduire des mails que je reçois de la part du kindergarten et le résultat est nettement meilleur que Google traduction. En plus, il permet de coller une grande quantité de texte, j’y met le mail en entier et ils sont souvent très long!

 

Voilà pour les outils de base. Je vous parlerais plus tard d’autres outils pour aller plus loin. En attendant voici quelques ressources en français pour les habitants de Munich et ses environs :

https://www.munichaccueil.org/

https://vivreamunich.com/

Bis bald

 

Anne Laure


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *